L'Écornage

De La-chevre.

Les cornes peuvent être très belles, mais elles sont également très dangereuses, pour votre famille et les autres chèvres. Même si la chèvre est un animal de compagnie amicale, elle peut accidentellement, ou volontairement, blesser sérieusement d'autres chèvres, animaux et humains. Les chèvres apprennent à utiliser leurs cornes ; elles peuvent les employer sur le troupeau (les chèvres peuvent, parfois, être très violentes l'une avec l'autre : c'est normale). Une chèvre affectueuse avec des cornes pourrait facilement, même accidentellement, blesser un enfant qu'elle aime. Plusieurs chèvres finissent à l’enchère parce qu'elles ont blessé leur propriétaire, leurs enfants, ou d’autres chèvres.


Les cornes peuvent se coincer dans des barrières, ce qui peut être très dangereux pour la chèvre qui peut s’étrangler, ou la laissant propice à l'attaque par des prédateurs. Ne pensez pas que si votre chèvre a des cornes, elle pourra se défendre contre des chiens. Si un chien veut tuer une chèvre, même derrière une barrière, il tuera la chèvre, avec ou sans ses cornes.


L’écornage (enlever les bourgeons de cornes) est la partie désagréable de l’élevage de chèvre. Parfois nous tous devons faire des choses qui ne sont pas plaisantes. L’Écornage doit être fait au bon moment ou des problèmes peuvent en résulter.


Pour savoir quand il est temps d’écorner un chevreau, il faut vérifier chaque jours la tête des chevreaux. Le jour où nous sentons une bonne "pointe (vous sentirez comme un bouton dur). Ceci habituellement vers le jour 3 pour des garçons et le jour 4-8 pour des filles. Les chevreaux devraient être faits le jour où ils ont besoin d’être écornés, et vous ne devriez pas faire beaucoup de chevreaux à la fois pour une très bonne raison -- elle peut endommager leurs cerveau. Quand vous faites beaucoup de chevreaux en même temps (disons 6) le fer n'à pas le temps de réchauffer" correctement pour chaque chevreau, et ainsi, ne peut pas être à la température appropriée pour les chevreaux qui sont les derniers à être fait. Puisque le fer n'est pas assez chaud, vous devez le poser sur le chevreau plus longtemps pour obtenir l'anneau orange approprié. Mais, en faisant ceci, vous réchauffez le cerveau du chevreau plus qu'il devrait l’être. Ceci fait gonfler le cerveau. Le chevreau peut ne pas commencer à montrer des signes de maladie jusque à plus de trois semaines après l’écornage (habituellement à 3 semaines 1/2). Le chevreau montre des signes de ce qui semble être la listeria, mais une fois traité, le chevreau ne s'améliore pas et meurt habituellement. Ce qui s'est produit est que le cerveau a gonflé en raison de la surchauffe pendant l’écornage. La pression sur le cerveau commence à endommager cerveau. Le chevreau mourra à moins d’être traité avec des anti-inflammatoires. S’il est traité assez rapidement, le chevreau peut être sauvé, mais ne sera jamais totalement intelligent. La meilleure manière d'éviter ce problème est a laissé votre fer réchauffer au moins 10 minutes entre chaque chevreau et ne pas en faire plus de 4 par jour.


Comment pratiquer l'écornage
Approvisionnements.jpg
Approvisionnements :

1. Fer à écorner avec un support ignifuge.

2. Laines en acier pour nettoyer le bout du fer.

3. Planche pour tester le fer.

4. Boîte pour retenir le chevreau.

5. Serviette pour ajuster le niveau du plancher de la boîte à la taille du chevreau.

6. Tondeuses pour raser la tête.

N’essayer pas d'économiser de l'argent. Procurez vous un fer de bonne qualité qui fera le travail rapidement. Un fer de mauvaise qualité chauffe plus lent et peut devenir moins chaud, de ce fait rendant le procédé plus long.

Fer1.jpg




Laissez rechauffer le fer jusqu'à ce que la pointe soit rougeoyante (au moins 10 à15 minutes).





Fer2.jpg





Lorsque vous appliquez le fer sur la planche en bois,vous obtenez un anneau brun foncé et une fumée immédiatement.




Eco1.gif




Pour écorner, mettez le chevreau dans une boîte à écorner. Poser des serviettes dans le fond de la boîte si nécessaire pour l’ajuster à la taille du chevreau. Les serviettes élèvent le niveau du plancher de boîte pour de plus petits chevreaux.





Eco2.jpg




Vous devez faire un travail de rasage complet, ou vous obtiendrez tellement de fumée que vous ne pourrez pas voir ce que vous faites.

Voici une photo après rasage du chevreau. Notez que vous pouvez maintenant voir sa "pointe". Les chevreaux peuvent être incroyablement forts et vous devez toujours tenir la tête.





Eco3.jpg




Appliquez le fer. Le bourgeon bien au centre du trou dans le bout du fer et appliquez une pression en tournant (faisant pression égale à 1 heure et lentement tournez à pression égale à 2 heures, à 3 heures, etc.). La quantité de pression appliquée dépend beaucoup du poids du fer. Chacun des "tours" est d’une durée d’environ 4-5 secondes.




Eco4.jpg





En ce moment vous pouvez avoir un anneau de cuivre autour de la pointe, mais peut-être pas complètement.




Eco5.jpg


Dans ce cas-ci, appliquez le fer juste où c’est nécessaire pour obtenir l'anneau.



Arrêtez-vous souvent pour regarder la brûlure. D'abord, vous pouvez voir exactement où vous en êtes pour chaque chevreau (chaque chevreau est différent). En outre, l'arrêt pour vérifier l'anneau permet au crâne du chevreau de refroidir un peu, de sorte que vous ne vous inquiétiez pas de "faire frire son cerveau". Si le chevreau semble "le prendre dur", prendre une pause et le laisser récupérer. Ce n'est pas une course.

Combien de "tours" au total vous devrez faire à chaque bourgeon de cornes dépend de votre fer et de la température. Vous vous rendrez compte que chaque situation est différente et vous devez employer votre bon sens pour obtenir l'anneau de cuivre. Parfois vous obtiendrez l'anneau complet dans trois "tours" parfois jusqu’à 5 (quel cauchemar). Rendez-vous compte que si vous travaillez dans le froid, le fer devra travailler plus dur pour rester à la bonne température, ainsi cela peut prendre plus d'applications.

Eco6.jpg





Une fois que vous avez l'anneau de cuivre complet, prenez le bord du bout du fer et soigneusement brûlez la pointe. Vous n'essayez pas d'obtenir la couleur de cuivre ici, vous brûlez juste assez pour "érafler" le dessus de la pointe (la peau couvrant la pointe).



Eco7.jpg


Voici le travail une fois fini.


Une fois que vous avez fait ce travail horrible, vous n’appliquez rien aux brûlures. Elles sont cautérisées et "nettoyez". Renvoyez le chevreau à sa maman, ou donnez-lui une bouteille s'il est nourri au biberon. Il ira bien et ne tiendra pas l'incident contre vous. En quelques jours, le secteur brûlé deviendra une croûte. En environ 3 à 5 semaines (selon le chevreau) les croûtes tomberont toutes seules. Notez que les croûtes ne tombent pas nécessairement en même temps, il peut se passé des jours ou même des semaines avant que la deuxième croûte tombes.





Eco8.jpg




Vous avez maintenant des chèvres sans cornes.


Cette photo a été prise 7 semaines plus tard. Les croûtes ont tombé et les poils presque totalement repoussés. Il y a juste deux taches "chauves" très petites, celles–ci seront bientôt couvertes de poils.





Revenir à la page Soins Particuliers