Corse, la chèvre est menacée d’extinction

On 9 February 2009, in Nouvelles, by Charlotte


En Corse, la chèvre est menacée d’extinction. L’espèce est touchée par la paratuberculose, une maladie non transmissible à l’homme qui risque bien de décimer tous les troupeaux de l’île.

Waliboo2

La paratuberculose est une maladie intestinale qui se transmet par le biais de l’alimentation. Sa particularité se trouve dans le fait que ses symptômes n’apparaissent pas immédiatement. Il se passe d’abord une période d’incubation pendant laquelle l’animal semble en parfaite santé et qui peut durer jusqu’à cinq ans. Une fois que la maladie se déclare, la chèvre qui a attrapé la maladie se trouve dans l’incapacité d’assimiler les protéines. Elle perd rapidement du poids, ne produit plus de lait et meurt dans un délai très court.

Si la maladie ne se manifeste pas pendant la période d’incubation, elle est bel et bien présente et se transmet aux autres chèvres par les déjections qui contaminent les litières et le parcours des troupeaux. Il est donc très difficile de lutter efficacement à cette maladie que ce soit du point de vue logistique de financier. On notera en outre que la bactérie responsable de la paratuberculose résiste au gel et à la chaleur. Actuellement, les éleveurs de chèvre vivant sur une île doivent faire face à la paratuberculose. Cette maladie cause la perte d’un quart du cheptel par an. Certains ont même perdu près de 40% des bêtes.

Il existe pourtant une solution : le vaccin. Celui-ci existe mais n’est pas disponible sur le marché français à cause de problèmes financiers. Les éleveurs de chèvres de Corse attirent l’attention des autorités compétentes et lancent un appel par l’intermédiaire de l’association U Casgile. Des mesures d’urgence doivent être prises car les chèvres corses risquent bien d’être tous décimés par la maladie.

Source: Waliboo.com

 

Une chèvre arrêtée pour vol à main armée

On 3 February 2009, in Nouvelles, by Charlotte

Quelque part en Afrique, plus précisément au Nigeria, s’est produit un vol de voiture à main armée. Et le voleur qui a été appréhendé et livré à la police n’est autre qu’une chèvre. Comment cela s’est-il produit ?

A l’aube de ce 21ème siècle, la sorcellerie est toujours présente dans la coutume pour ne pas dire la culture des Africains. C’est un sujet tabou et est très redouté sur l’ensemble du continent. Au Nigeria, une chèvre a été arrêtée et remise entre les mains des forces de l’ordre pour avoir commis un vol à main armée. Les témoins de la scène ont affirmé que la chèvre n’en est pas vraiment une mais qu’il s’agit plutôt d’un malfaiteur qui a usé de pouvoirs maléfiques pour changer d’apparence. Peu avant cette transformation, la bique et ses acolytes qui ont d’ailleurs pris la fuite, rôdaient autour de la voiture.

L’animal est depuis en détention provisoire dans l’une des cellules de la police. Toutefois, cet organisme a fait connaître qu’elle ne peut pas fonder son enquête sur des faits mystiques. Elle garde toutefois la bête pour constater ce qu’elle va faire exactement ou ce qu’elle sait faire.

A Madagascar, un certain Rainivoanjo donnait du fil à retordre aux hommes de loi dans les années 70. Celui-ci serait capable de se transformer en chien, en serpent voire en mouche et autres animaux pour leurrer la police et lui faire constater son incapacité. C’est l’un des personnages qui a marqué l’histoire de la Grande Ile durant le 20ème siècle… en matière de banditisme et de sorcellerie.

Source: Waliboo.com