Fièvre Q: pas plus de 10.000 à 15.000 vaccins

On 6 January 2010, in Nouvelles, by Charlotte

La Belgique ne pourra acquérir que 10.000 à 15.000 vaccins vétérinaires contre la fièvre Q, qui touche les chèvres, a indiqué mercredi le ministre flamand de l’Agriculture Kris Peeters devant le parlement flamand.

Contrairement à ce qui se passe aux Pays-Bas, cette maladie ne touche que très peu le cheptel caprin en Belgique, où l’Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire (AFSCA) a identifié 7 élevages touchés par la présence de la bactérie, après avoir en avoir contrôlé 55.

Selon M. Peeters, l’utilisation du vaccin animal se heurte encore à certains obstacles: ainsi, une procédure de reconnaissance du vaccin par la Commission européenne est en cours et pourrait encore durer quelques mois. En attendant, la Commission belge des médicaments doit examiner le 8 janvier la possibilité d’octroyer une reconnaissance provisoire au vaccin, en attendant le feu vert européen.

Mais par ailleurs, les Pays-Bas, nettement plus touchés par le fièvre, ont pratiquement acquis tout le stock de vaccins auprès du fabriquant, a aussi souligné le ministre-président flamand.

La fièvre Q est une maladie infectieuse transmissible à l’homme, provoquée par une bactérie présente notamment chez des animaux domestiques tels que chèvres, moutons ou vaches. La bactérie peut contaminer les humains en provoquant des inflammations au poumon et au coeur. Mais la pasteurisation du lait de chèvre et de brebis permettent d’éviter une contamination et aucun lien n’a jamais été démontré entre la consommation de la viande et la transmission de la bactérie à l’homme, a précisé l’AFSCA. (belga)

Source: 7sur7.BE