Les producteurs de lait de chèvre refusent de baisser leur prix de vente et s’en prennent à Eurial-Poitouraine

Image_60911155

Lundi 8 février 2010, des producteurs de lait de chèvre venus de Vendée, Vienne et Deux-Sèvres ont fait retirer des rayons de grandes surfaces les produits de la marque Soignon, distribuée par Eurial-Poitouraine

LES PRODUCTEURS S’EN PRENNENT A EURIAL-POITOURAINE

L’opération “coup de poing” du lundi 8 février à Niort fait suite à une série de manifestations qui avaient eu lieu en guise d’avertissement. Alors qu’Eurial-Poitouraine s’était engagé au printemps 2009, à ne pas toucher au prix d’achat du lait de vache, à l’automne, la coopérative annonçait unilatéralement qu’elle baisserait néanmoins les prix. De leur côté, les producteurs demandent un supplément de 15 € pour 1000 litres de lait. Du côté des grandes surfaces, on donne l’impression de comprendre le problème des éleveurs et, lundi 8 février, on a laissé faire…

MANIFESTATION DU 29 OCTOBRE 2009

Environ 250 éleveurs de chèvres venus de plusieurs régions vaient déjà manifesté le 29 octobre 2009 près de St-Maixent dans les Deux-Sèvres. Ils ciblaient particulièrement la laiterie de Soignon. Ils avaient reçu dernièrement un courrier du groupe Eurial-Poitouraine auquel adhère ladite laiterie, leur faisant part de son souhait de baisser de 50 € la tonne, son prix d’achat du lait aux producteurs. Pour l’heure la situation des producteurs de lait de chèvre n’a rien de comparable avec celle des producteurs de lait de vache, mais ils prennent les devants, en un mouvement indépendant, afin de ne pas se retrouver dans une situation aussi périlleuse que celle de leurs collègues. Situation dont ils se disent solidaires mais pas au point de la partager ! Les producteurs ont d’autant plus l’intention de maintenir la pression qu’ils veulent demander une augmentation de leur prix de vente du lait de chèvre, dès le printemps prochain.

Source: france3.fr

 

Leave a Reply