Le chèvre charolais estampillé AOC

On 28 January 2010, in Nouvelles, by Charlotte

Le décret est enfin paru. Le chèvre charolais a son AOC. Il rejoint ainsi les 33 AOC de Saône-et-Loire et devient la 49e appellation fromagère de France

Selinfo

L’Institut national de l’origine et de la qualité (INAO) avait donné un avis favorable le 8 janvier 2009 pour la reconnaissance en AOC du fromage de chèvre charolais. Il a fallu un an pour que cette reconnaissance devienne effective avec la parution du décret au Journal Officiel, le 21 janvier 2010. C’est l’aboutissement de plus de quinze année de démarches.
Un long chemin

En 1992, les producteurs de fromages charolais et mâconnais se sont regroupés au sein de l’Association Fromages de Chèvre Charolais et Mâconnais (FCCM) qui a élaboré un dossier de demande d’accession à l’AOC pour les deux produits. Après les commissions d’enquête diligentées en 2001, l’INAO et les experts de la
Commission d’enquête Charolais ont débuté le travail sur la zone en juillet 2005. Un peu plus d’un an plus tard, la délimitation définitive de la zone de production fut validée. La mise à l’enquête publique eut lieu d’août à octobre 2007. Mais en 2008, le Comité National AOP n’émet pas d’avis sur la reconnaissance du Syndicat de Défense du Fromage Charolais en qualité d’organisme de défense et de gestion, étape précédant la reconnaissance en AOC, ni sur le projet d’aire géographique définitif. Le comité national demande alors à la commission
d’enquête de continuer ses travaux, en prenant en compte divers aspects. En juillet 2008, la Commission d’enquête revient donc sur la zone. (La zone de l’AOC s’étend dans un rayon de 60 km autour de Charolles sur quatre départements : l’Allier, la Loire, le Rhône et la Saône-et-Loire, mais essentiellement en Saône-et-Loire). Quelques mois plus tard, nouvelle présentation, cette fois concluante, du dossier Charolais.
Un fromage de traditions

Le Charollais est l’un des plus gros fromages de chèvre. Il pèse entre 250 et 310 grammes, mesure 7 cm de hauteur et 6 cm de diamètre minimum. Le fromage Charollais est fabriqué au lait cru et entier. Moulé à la louche dans de hautes faisselles, il est ensuite retourné manuellement deux fois par jour. C’est seulement au bout de trois jours qu’il prend sa forme typique. Il est ensuite démoulé et affiné sur claie en hâloir. Il peut bénéficier de l’appellation AOC au bout de 16 jours d’affinage.
Le Conseil général, comme l’ensemble des acteurs du département ayant œuvré à l’aboutissement de ce dossier, peut se féliciter de cette décision. Développer des AOC, c’est ancrer une production de qualité dans un terroir et contribuer ainsi à son développement économique.

Source: selinfo.fr

 

Leave a Reply